Kaya Kinzonzi pour une paix durable au Kongo central

septembre 16, 2020 0 Par redaction

Le président national du Rassemblement du peuple kongo, Kaya Kinzonzi Samuel, est pour la tenue d’un dialogue autour du peuple kongo pour une solution durable face à l’insécurité grandissante que connait ce dernier temps cette province, considérée autre fois comme une oasis de paix.
Pour Kaya Kinzonzi, si rien n’est fait, l’instabilité du Kongo central risque d’avoir des répercussions sur d’autres provinces, et par ricochet, le déséquilibre de la Rdc.
Se servant de son nom, Kinzonzi, qui signifie l’arbre à palabre, Kaya Samuel a invité les uns et les autres à la retenue, privilégiant la paix sociale qui est le socle du développement, et sans laquelle rien ne pourra marcher.
Pour lui, les autres provinces n’ont pas intérêt à s’immiscer dans les conflits internes du Kongo central, car les linges sales se lavent en famille. Ainsi, les représentants de Cataractes, Bas-fleuve et Lukaya vont se mettre autour d’une table pour réfléchir comment mettre de côté nos querelles pour privilégier l’intérêt général.
Ainsi donc pour lui, la solution n’est pas le départ du gouverneur Atou Matubuana, mais la recherche de la paix. Il a encouragé l’initiative entreprise par le chef coutumier Mfumu Difuma de consulter les fils ne kongo pour un consensus autour de ce dialogue interprovincial qui doit être inclusif pour une paix réelle.

Les ancêtres du Kongo central ont déjà accepté Félix Tshisekedi
Dans un autre chapitre, Samuel Kaya Kinzonzi a fait savoir que les ancêtres du Kongo central ont déjà accepté le nouveau Président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Qu’il n’hésite pas de faire du bien pour ce peuple. Preuve de l’acceptation est l’accueil que le peuple ne kongo lui réserve chaque fois qu’il se déplace, depuis la campagne électorale jusqu’à ce jour.
Ange Gabriel NGALAMULUME