Christian Katende promet un travail de qualité

Christian Katende promet un travail de qualité

juillet 3, 2020 0 Par redaction

Nommés dernièrement à l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications, Arptc, et placés sous la présidence de Christian Katende, les membres de cette structure sont entrés en fonction après leur prestation de serment devant le conseil d’Etat et après la remise et reprise qui a eu lieu en présence du ministre des Ptntic, Augustin Kibassa qui s’est dit heureux de présider cette cérémonie de remise et reprise qui s’est déroulée en toute sérénité. Il a émis le vœu de voir toutes les entreprises placées sous sa tutelle travailler dans le sens de contribuer à l’éclosion et au développement économique de la Rd Congo, avant de souhaiter plein succès nouveaux membres de l’Arptc.
Pour sa part, le nouveau directeur général, Christian Katende, a rassuré qu’il n’est pas un néophyte en la matière, surtout qu’il a déjà assumé différents postes au sein de cette entreprise dont il est fils maison, jusqu’à y être vice-président. Promettant d’œuvrer dans le strict respect de la loi et des dispositions réglementaires y relatives en vue de permettre à l’Arptc de jouer pleinement son rôle, Christian Katende a dit sa joie de voir le premier citoyen congolais placer sa confiance en sa modeste personne, raison pour laquelle, il l’a remercié avant de confirmer sa détermination de marcher sur les traces de Félix Tshisekedi quant au respect des normes en matière de gestion des finances publiques, de la lutte contre la corruption, contre la concussion et contre le détournement des deniers publics.
Christian Katende a promis de mettre sa compétence et son expertise au service de la nation via le secteur des télécommunications, avec le concours d’autres membres de son équipe, dans le respect des pertinentes directives du Président de la république, relayées par le ministre sectoriel. Avant de clore, il s’est engagé à travailler autrement en vue d’apporter un changement significatif dans l’objectif de booster la croissance économique.
Ange Gabriel NGALAMULUME