Le Parlement vote, le Président promulgue la loi sur l’état d’urgence

Le Parlement vote, le Président promulgue la loi sur l’état d’urgence

avril 23, 2020 0 Par redaction

 

Depuis deux semaines, un grand débat s’était invité dans les salons politiques de Kinshasa sur l’opportunité ou non d’organiser le congrès en vue d’adopter le projet de loi sur la prorogation de l’état d’urgence. Alexis Thambwe Mwamba, président du Sénat, avait jeté le pavé dans la marre lorsque, dans son intervention sur la radio Top Congo Fm, il affirmait que le Président de la république avait violé la Constitution en ayant pas déposé ledit projet au parlement dans les délais.

En annonçant lui-même l’organisation du congrès, le président du sénat avait ouvert la brèche à toutes sortes de spéculation, certains lui prêtant les intentions d’initier une motion de destitution du chef de l’Etat afin de le remplacer, même pour 60 jours.

Le premier coup qui a tordu les rumeurs est la Cour constitutionnelle qui a déclaré conforme à la Constitution l’ordonnance du Président de la république décrétant l’état de siège. Deuxième coup est la sollicitation, par le chef de l’Etat, de la tenue des plénières séparées des deux chambres du parlement pour, d’une manière urgente, proroger le couvre-feu qui se termine le 24 avril.

Ainsi donc, l’Assemblée nationale et le Sénat se sont réunis séparément le jeudi, 23 avril. La première chambre a adopté la proposition de loi prorogeant l’état d’urgence de 15 jours par 64 voix, deux contre et deux abstentions.

La chambre haute a fait le carton plein en l’adoptant, en seconde lecture, à l’unanimité de 104 votants. Le Président de la république l’a promulguée. Ainsi donc, il détient tout le pouvoir de décision.

L’EVEIL